Association aéronautique - Club - Formation - avion - Brevet de base - Pilote privé - Vol de nuit - Stages découverte - Brevet initiation aéronautique - BIA - Roanne - Renaison - Saint léger sur roanne - Aérodrome - Aviation - Loisir - Meeting - Avion - Aéroclub - Aéro - pilotage - VFR - PPL - LSA - ELA - aeroclub - aero club - LFLO - St Yan - Feurs - Vichy

samedi 9 juin 2018

J3 Sibari vers Palermo

J3 Sibari Palermo boca di falco - Samedi 9 juin 2018
Petit dej copieux avant que Stefano, le gars des para, nous récupère chez les "bronzés". Il nous ramène à 130 (au lieu de 50) à l'heure vers le terrain, tout en téléphonant. Nous partons avec 20 noeuds de vent pour survoler le bout de la botte. Nous passons rapidement en VFR on top et faisons de superbes photos du RV8 de Jean au dessus des nuages cotoneux. Verticale Lamezzia, puis Reggio di calabria (extrême bout de la botte), nous apercevons le détroit de Messine et l'ETNA qui se dresse majestueusement au fond. Malheureusement, la fréquence de Reggio nous demande de passer de 9.500 ft à 2.000 ft et le sommet de l'ETNA disparait dans les nuages. Nous négocions en vain avec Catania de remonter pour faire le tour de l'ETNA. Ils nous fond tourner en rond pour connaître précisément notre position (qui ne fut pas des plus précises, avouons le, si ce n'est de dire qu'on était au dessus de petits villages au noms improbables...). À 6.000 ft nous voyons quand même bien le volcan et ses fumerolles, mais sans voir le cratère d'en haut. Nous continuons en direction de Palerme, pour un survol cotier où les montagnes plongent dans la mer. Sont parfois perchés de tous petits villages aux sommets de pics accessibles seulement par des routes tortueuses. Cefalu est une jolie petite ville médiévale au bord de mer où se dispute une regate aux voiles multicolores. Nous attrapons la fréquence de Palermo punta raisi, passons le cap de Capo gallo pour atterrir derrière Easyjet sur une piste de 3.326 m de long. Le handling nous assome, ce qui fait 337 € pour les 3 avions soit pour 168,50 € pour chaque pipi pour 2 filles, les autres n'ayant qu'à patienter... Nous attendons un moment avant de refueler : OA et JM se font arnaquer en payant plus que ce qui a été réellement mis dans les réservoirs : à Punta raisi, on paye ce qu'on estime comme essence 100LL avant d'être servi, et on paye ce qu'on a estimé... Nous repartons pour Palermo boca di falco, le petit terrain à côté de Palerme. Arrivée sportive pour les 3 avions avec pas mal de vent, un survol de Palerme à basse altitude en vent arrière (on voit bien les immeubles...) et des collines qui turbulent. Une fois posés, nous décidons de partir en train vers Catane (qui ne nous a pas accepté pour se poser 2 nuits, trop de monde...) où nous pourrons grimper sur l'ETNA. À 16h30 en attendant le train, nous prenons un déjeuner sicilien pantagruellique avec des pâtes, des aubergines, des espèces de pizzas, des beignets de légumes, des gâteaux à la ricotta... Nous passerons la nuit dans un superbe appartement, trouvé in extremis : 4 chambres à un prix défiant toute concurrence, avec la mobilisation de toute une famille sicilienne propriétaire d'un B&B. Temps de vol du jour sur les 2 étapes Sibari - Palermo punta raisi - Palermo boca di falco : 3h30 + 3h de train pour rejoindre Catane.